Acerca de

Une gouvernance et une méthode de
co-construction partagée
des politiques de jeunesse
L'organisation des missions de l'État en matière de jeunesse connait une grande instabilité. Pour y remédier, l'État doit se doter d'une organisation stabilisée, tant au niveau central qu'au niveau déconcentré, pour favoriser la transversalité des politiques de jeunesse.
Pour cela, les Pouvoirs publics :

ELABORENT un schéma d'organisation de l'action publique en matière de jeunesse : si la région est depuis 2017 chef de file en matière de politique jeunesse, les autres niveaux, notamment départemental, ont des compétences à mettre en cohérence. L’État doit fixer un cap et une intention politique forte en matière de politique jeunesse ;

METTENT EN PLACE des processus de dialogue structuré aux différents niveaux d’élaboration des politiques de jeunesse (nationale, régionale, …) pour garantir la participation des jeunes à l’élaboration des politiques de jeunesse.