Acerca de

Une gouvernance pour déployer l’éducation populaire
au plus près des jeunes
et des citoyen·ne·s
Pour cela, les Pouvoirs publics :

NOMMENT un membre du gouvernement chargé de l’éducation populaire ;

DÉSIGNENT un chef de fil de la compétence partagée « Éducation populaire » ;

FONT ÉVOLUER le Comité d’orientation des politiques de jeunesse (COJ) en un Comité d’orientation des politiques de jeunesse et pour l’éducation populaire (COJEP) qui soit :

  • Un espace de dialogue interministériel et inter-territorial associant les services de l’État, les collectivités locales, la branche « famille » ;

  • Structuré autour d’une commission « Jeunesse » et d’une commission « Éducation populaire » de pleine exercice, espaces de concertation sur les politiques publiques d’État et territoriales et sur les dispositifs réglementaires ;

INSTITUENT une rencontre annuelle « Éducation populaire » / « Pouvoirs publics » ;

INCLUENT dans la formation des élu.es comme des cadres des administrations une formation à l’éducation populaire ainsi que sur le partenariat avec les associations et l’usage de la subvention ;

DOCUMENTENT en permanence le développement de l’éducation populaire notamment en renforçant et diversifiant les moyens de l’INJEP (Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire).