Acerca de

Une loi d’orientation et de programmation pour l’éducation populaire concrétisée par 1% du budget de l’Etat pour la déployer
Cette loi reconnaît l’éducation populaire comme une actrice de l’action éducative, sociale, culturelle, sportive, environnementale, de la formation tout au long de la vie, participant de l’économie locale et de l’aménagement du territoire. Cette loi vise à assurer la présence d'au moins une association de jeunesse et d'éducation populaire pour 10 000 habitants.
Pour ce faire, elle :

INSTITUE un agrément « Jeunesse et éducation populaire » qui s'étend du local au national et donne des moyens spécifiques aux réseaux et fédérations qui structurent l’éducation populaire en France pour garantir l’efficience de cet agrément ;

PROGRAMME un soutien pluriannuel des associations de jeunesse et d’éducation populaire nationalement comme territorialement sur la base de leur projet associatif global ;

PERMET un développement de l’éducation populaire dans les territoires les plus fragilisés métropolitains comme ultramarins ;

ENCOURAGE le cofinancement des associations de jeunesse et d’éducation populaire par les collectivités avec le principe d’1 euro mis par l’État, 1 euro mis par la collectivité… et réciproquement ;

ACCROÎT le Fonds de développement de la vie associative pour la formation des bénévoles (FDVA) et intègre un fonds d’expérimentations et de recherches-actions d’éducation populaire ;

REVALORISE annuellement les postes FONJEP (Fonds de coopération de la jeunesse et de l’éducation populaire) et en double le nombre sur 5 ans ;

PÉRENNISE une aide au départ des enfants et des adolescent·es en colonie de vacances